Regarder comme l'enfant au réveil

En Kinésiologie, nous accordons une place importante au corps, souvent délaissé au profit du mental. Or, déjà à la fin du 19ème siècle, un médecin suisse, le Docteur Roger Vittoz, a expérimenté le retour au corps et à la réceptivité sensorielle. Il nous invite à retrouver notre regard d'enfant sur le monde.

Et si l'on essayait?

« La réceptivité est la faculté que nous avons de recevoir les vibrations du monde extérieur. La réceptivité absolue c’est être en contact avec tout ce qui nous entoure. La réceptivité est un état actif et conscient et non pas passif. Regarder comme un enfant au réveil. »

nous dit le Docteur Vittoz dans ses Notes et Pensées.

Ce dernier propos, Regarder comme un enfant au réveil, fait écho à une phrase de Henri Matisse dans son ouvrage Ecrits et propos sur l’art :

« Il faut regarder toute la vie avec des yeux d’enfant »

Le regard de l’enfant au réveil c’est donc celui de l’artiste. C’est une invitation par le chemin thérapeutique que nous empruntons, à porter un nouveau regard sur le monde, sur nous-même, sur les autres.

Cette conversion du regard participera sans aucun doute à notre guérison.


* * *

Le docteur Roger Vittoz, médecin suisse (1863-1925), est l'un des premiers psychosomaticiens.

La méthode Vittoz est une thérapie à médiation corporelle qui s’appuie sur la perception sensorielle et le développement de la conscience. Elle propose des exercices simples pour une véritable rééducation du fonctionnement cérébral.

Henri Matisse, (1869-1954) est un peintre, dessinateur, graveur et sculpteur français. Figure majeure du xxe siècle, son influence sur l'art de la seconde partie de ce siècle est considérable par l'utilisation de la simplification, de la stylisation, de la synthèse et de la couleur comme seul sujet de la peinture. Il fut le chef de file du fauvisme.